Hypnose Ericksonienne

 

L'hypnothérapeute invite donc l'inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles. Il les remplace par des idées plus justes ou qui correspondent mieux aux valeurs du patient.

Dans l'état d'hypnose, l'inconscient occupe l'avant-plan, laissant en veilleuse le conscient habituellement hyperactif.

Grace à l'expertise du thérapeute et aux techniques de l'hypnothérapie, on rend accessible à la personne des ressources peu exploitées de son cerveau en activant notamment ses capacités d'autoguérison.

Mentionnons que, si l'hypnothérapie permet de de retourner dans le passé pour retrouver des événements traumatisants, résultants  des compensations symboliques qui seraient responsables des problèmes émotifs ou physiques.

 "L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute, un accès aisé à l'esprit inconscient du sujet. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbation de la personnalité, et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordre aigus de la personnalité."

Il affirmait qu'une structure psychologique est beaucoup trop complexe pour que quiconque, même le sujet conscient ou le plus grand expert, puisse décider comment intervenir avec un symptôme.

Dr MILTON HERICKSON

5 déc 1901 - 25 mars 1980